Innover

Programme 21 X OETH | Les 10 finalistes de la Saison 1

En septembre 2020, l’Accélérateur d’Innovation Sociale de la Croix-Rouge française a créé, en collaboration avec l’Association Accord Handicap OETH, un acteur majeur du secteur du handicap, un programme spécialisé pour accompagner des projets favorisant l’employabilité des personnes en situation de handicap.

Ce nouveau programme a pour objectif de :

. Favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le milieu de l’emploi ;
. Réduire les inégalités d’accès à l’emploi pour ces mêmes personnes ;
. S’associer avec un acteur majeur du secteur du handicap pour atteindre un impact systémique grâce à l’accélération de projets innovants.

Suite à notre appel à projets, nous avons reçu 43 candidatures parmi lesquelles nous avons retenu 10 projets finalistes.

Deux de ces projets sont portés par des intrapreneurs, c’est-à-dire proposés par des acteurs de la Croix-Rouge française : salariés, bénévoles ou étudiants. Les 8 projets restants concernent des entrepreneurs, autrement dit ce sont des associations, start-up ou collectivités appartenant au milieu de l’innovation sociale, qui souhaitent développer un projet commun avec la Croix-Rouge française.

A l’issue du comité de sélection qui se tiendra ce vendredi 6 novembre, un jury sera amené à sélectionner les 4 projets lauréats : 1 projet intrapreneur et 3 projets entrepreneurs. Découvrez les 10 finalistes du programme 21xOETH.

Programme 21 x OETH Intrapreneuriat

. Stéphanie Boucher | EPoP 

Responsable de l’ESAT Hors Les Murs, Pôle Henry Dunant — Amiens à la Croix-Rouge française des Hauts-de-France.

D’après le rapport de l’IGAS (octobre 2019), moins de 1% des travailleurs d’ESAT parviennent à intégrer le milieu ordinaire du travail. Une des causes est le nombre d’obstacles “internes” inhérents au fonctionnement et à l’histoire des structures médico-sociales. Tout d’abord, la posture des professionnels qui centrent l’accompagnement autour du savoir-faire développé en ESAT dans un cadre sécurisant et sécurisé sans perspective et projection de sortie. Puis vient la confiance en soi et l’estime de soi car les personnes en situation de handicap ne s’autorisent pas à se projeter.

La solution vise ainsi, en s’appuyant sur le pair accompagnant, à donner les clés d’intégration au sein du milieu ordinaire du travail aux personnes en situation de handicap. Au regard de sa propre expérience, le pair pourra : conseiller en toute légitimité, intervenir auprès des professionnels pour faire évoluer leurs postures, intervenir auprès des entreprises pour faciliter l’accueil des personnes en situation de handicap.

. Virgile Abbondanza | MeHandYou

Bénévole à l’instance nationale du Siège de la Croix-Rouge française à Montrouge en Île-de-France.

MeHandYou s’adresse aux personnes atypiques et/ou PSH. Depuis son lancement en 2019, l’équipe a affiné son offre grâce à la mise en place du pair-accompagnement au sein de 100 binômes PSH. Ils ont ainsi pu constater les difficultés de reconversion professionnelle pour des personnes qui doivent adapter leurs vies suite à une diminution d’autonomie. A la source de ce besoin, il y a le vieillissement de la population, la pénibilité du travail pour certaines professions et divers accidents de la vie. Aujourd’hui 50% des PSH employées ont une ancienneté de plus de 10 ans et/ou ont plus de 50 ans. Pour le secteur sous contrat OETH, les PSH en emploi ayant 40 ans et plus, représentent 82%. Il faut donc un accompagnement adapté en complément des dispositifs existants dont les personnes touchées ne connaissent pas ou peu l’existence.

Ainsi MeHandYou propose d’offrir un pair-accompagnement spécifique et sur mesure pour les salariés en reconversion professionnelle, inaptes ou sur le point de le devenir. Le but ? faire évoluer les pratiques de l’environnement de travail.

Le projet dispose du soutien de la Croix-Rouge française, d’une expérience d’un an et demi et d’un accompagnement des agents de la ville de Paris qui pourraient rendre la réplication du projet possible.

Programme 21 x OETH Entrepreneuriat

. François de la Villardière | Fondation Make.org

Aujourd’hui, on estime que près de 20% de la population française est en situation de handicap et cette réalité est insuffisamment prise en compte par les entreprises, qui, pour un bon nombre d’entre elles, ne disposent pas d’un environnement favorable et adapté aux personnes en situation de handicap (PSH). D’un autre côté, les PME et TPE au cœur de l’économie française font face à un manque de temps et de ressources pour sensibiliser leurs salariés à cette question. Ainsi le projet vise à sensibiliser les salariés et petites structures au handicap et ses différentes formes pour faciliter le recrutement PSH.

Pour construire ses actions, Make.org Foundation utilise les résultats de consultations citoyennes conduites en ligne via la plateforme Make.org permettant à chaque citoyen de s’exprimer pour proposer des solutions. La solution consiste en la création d’une plateforme numérique permettant aux TPE et PME d’accéder gratuitement à des contenus sur les questions d’accessibilité avec un modèle freemium.

L’équipe souhaite mobiliser et impliquer des PSH dans ce projet et souhaite ainsi être mis en réseau avec des PSH pour leur donner un rôle de premier plan dans la construction du projet. La Croix-Rouge permettrait de qualifier les besoins, et une fois les leviers de sensibilisation identifiés, l’expérimentation pourrait s’appuyer sur un échantillon du réseau Croix-Rouge.

. Charlie Galle | N-Vibe

Le manque d’accessibilité des établissements d’accueil des étudiants, des bureaux, et des transports en commun est un des facteurs principaux pour le manque d’inclusion des travailleurs en situation de handicap au milieu de l’emploi. En travaillant avec des entreprises pour faciliter la mobilité des déficients visuels, N-Vibe souhaite permettre aux personnes malvoyantes une meilleure intégration dans l’entreprise.

Le produit principal de N-Vibe est un ensemble de deux bracelets GPS connectés permettant aux utilisateurs de se déplacer à pied en autonomie totale avec la certitude de ne pas se perdre. À l’opposé du GPS auditif, le GPS vibrant permet à l’utilisateur de s’orienter tout en conservant son ouïe pour détecter un danger, discuter ou se concentrer sur son trajet. Le public visé est d’abord les personnes déficientes visuelles mais peut être adapté à d’autres types de public tel que les personnes âgées en EHPAD.

N-Vibe travaille aujourd’hui avec la Fondation Valentin Hauy et la SNCF pour développer ce projet à la Gare de Lyon à Paris et dans les bureaux de la fondation. Une collaboration avec la Croix-Rouge française permettrait d’accompagner les entreprises et centres de formation dans cette démarche. Sur la période d’accompagnement, la collaboration vise aussi au développement de la solution au sein d’un établissement Croix-Rouge française. Le réseau Croix-Rouge permettra également de recruter des testeurs pour le dispositif.

. Christophe Lécuyer, Christophe Guérin | WESIREPORT

Le dispositif d’Emploi Accompagné initié depuis la loi sur le travail de 2017, est en plein essor avec 1019 personnes accompagnées à fin 2018 et avec un objectif de 50 000 personnes accompagnées en 2020. Si l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap (PSH) bénéficie de résultats encourageants, le maintien dans l’emploi sur le long terme devient un enjeu en soi. Wesireport est un outil qui se consacre ainsi à la détection des signaux faibles pour prévenir les ruptures de parcours et ainsi favoriser le maintien dans l’emploi des PSH.

Wesireport conçoit des outils numériques pour maintenir le lien entre un salarié en situation de handicap et un tiers accompagnant. L’application envoie des questions sur le téléphone et réceptionne les réponses. Ce flux d’information est ensuite analysé pour détecter les signaux faibles. L’accompagnant peut alors anticiper, prendre contact et traiter la situation en préventif.

Un partenariat avec les structures médico-sociales et d’accompagnement à l’emploi de la Croix-Rouge française, permettra un déploiement de la solution Wesireport à grande échelle et de mettre en œuvre une mesure d’impact pour faire évoluer l’outil. Il permettra aussi aux professionnels de l’accompagnement de bénéficier d’un outil d’aide à la décision pour optimiser les suivis et la gestion des situations prioritaires.

. Virginie Favre | TH Conseil

TH Conseil souhaite encourager le maintien en emploi des personnes touchées par l’inaptitude et prévenir ainsi leur désinsertion. Le moyen identifié est le fait de faciliter leur mobilité inter-entreprises. En effet, la prévention de la désinsertion passe par la sécurisation des parcours professionnels des personnes handicapées. L’inaptitude peut constituer une période de fragilité conséquente, avec des contextes d’usure professionnelle, et peut générer isolement, ruptures et désinsertion. Une transition professionnelle peut ainsi fragiliser et dégrader encore la situation de la personne handicapée.

La solution a pour objectif de monter un dispositif pour une employabilité pérenne des PSH qui mutualise les compétences et les bonnes pratiques. Ce dispositif intervient en amont du licenciement pour inaptitude et se concentre sur 2 activités : l’animation d’un réseau d’acteurs locaux de l’emploi, l’élaboration d’un outil en ligne à destination des personnes déclarées inaptes pour identifier et mettre en valeur leurs compétences.

Le dispositif offrirait un vivier de compétences et permettrait de se rapprocher de la réalité des besoins sur les territoires concernés là où le secteur donnait des tensions. L’expérimentation sur les terrains de la Croix-Rouge française permettrait d’acquérir des compétences et connaissances afin de déployer le dispositif sur une région pilote puis, de l’étendre sur un ou plusieurs autres territoires.

. Robin Sicsic | Les Duos

Aujourd’hui, 2,8 millions de BOE, [Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi) soit 7% de la population française, ont une reconnaissance administrative or ce sont près de 6 millions de personnes (soit 20%) qui pourraient y prétendre. De plus, 59% des situations de handicap sont liées ou aggravées par l’activité professionnelle. La crise n’a pas aidé, générant chez les personnes en situation de handicap : des périodes de stress ( chez 69% des PSH), des périodes de dépression (chez 54% des PSH), une dégradation de leur santé (chez 34% des PSH) et un impact négatif pour l’activité professionnelle chez 79% d’entre eux.

Les Duos organise donc des programmes de Coaching handicap inter-entreprises et développe pour les Petites et Moyennes Structures des outils digitaux pour la mise en place d’actions concrètes et de bonnes pratiques issues des entreprises plus matures et des associations. Le Diagnostic Handicap consiste en un échange vidéo pour faire le point sur les initiatives en faveur de l’emploi des PSH, une analyse de la situation puis un bilan-conseil envoyé par mail. Le Coaching Inter-entreprises met en relation une entreprise mentorée et une entreprise mentor, chacune formée préalablement aux méthodologies et outils du programme. Une fois cette rencontre faite, une convention de mentorat inter-entreprises est signée pour une durée et un rythme adaptés aux deux équipes (en moyenne 2 heures par semaine pendant 3 mois).

La collaboration avec la Croix-Rouge française aurait pour but de fédérer les acteurs engagés dans le handicap et valoriser leur savoir-faire auprès des entreprises. Le prototype de diagnostic handicap a été testé en région Île-de-France et pourrait faire l’objet d’un déploiement national sur le réseau Croix-Rouge. Les programmes Coaching pourraient intégrer des membres de la Croix-Rouge.

. Antoine Noel | Japet Médical

Le mal de dos touche près de 4 personnes sur 5 en France et pour 10 000 personnes chaque année, ce mal de dos se transforme en handicap. Ceci met à la marge les personnes affectées et réduit leurs activités sociales et professionnelles. Elles sont ainsi souvent reclassées sur des postes inadaptés voire parfois licenciées.

La solution Japet Médical a développé le premier exosquelette permettant de lutter contre le mal de dos au travail. En soulageant le mal de dos grâce à un soutien robotique lombaire, il permet aux salariés de retrouver santé et productivité. En assurant le soulagement du salarié et sa productivité, l’exosquelette compense le handicap et assure le maintien à l’emploi. Les solutions actuelles lorsqu’une personne souffre du dos consistent à adapter l’environnement de travail de travail ou à réaffecter le salarié à une autre poste. Cependant, lorsque cela n’est pas possible, les exosquelettes constituent une solution permettant le maintien au travail du salarié.

L’intérêt de la collaboration entre Japet Médical et la Croix-Rouge française serait de pouvoir profiter du réseau de l’association pour cibler des utilisateurs pertinents tels que les salariés souffrant de lombalgies, et particulièrement ceux en situation de handicap. Ces salariés sont présents dans les différentes structures de la Croix-Rouge française. Par exemple, le personnel soignant notamment dans les EPHAD et les structures de soin qui représentent la population de salariés la plus à risque de lombalgies. Il y a ensuite les salariés effectuant des manipulations tel que les techniciens en logistique. Japet a équipé un premier centre logistique du Comité international de la Croix Rouge. Pour ces structures, l’intégration de l’exosquelette permet d’améliorer la santé et le contexte social tout en maintenant un rythme de fonctionnement. Pour les salariés, c’est l’assurance d’un emploi maintenu dans un environnement de travail plus adapté, avec une amélioration de leur santé sur le long terme.

. Stéphanie Fouquet & Deza Nguembock| Asperteam X E&H Lab

1 Français sur 5 est diagnostiqué d’un handicap psychique ou mental, soit 12 millions de personnes. L’OMS estime que les troubles psychiques affectent 1 personne sur 5 chaque année. Ces personnes subissent souvent une stigmatisation et une discrimination à l’emploi par méconnaissance et par manque de formation. Le climat anxiogène et l’isolement liés à la pandémie COVID 19, a accentué ce constat, et a accéléré l’émergence de pathologies mentales qu’il faut pouvoir accompagner de manière différenciée et à grande échelle.

La formation des acteurs de l’emploi amenés à accompagner le handicap psychique étant insuffisante, Asperteam s’est associé à E&H Lab pour proposer une solution d’accompagnement, en ligne et en présentiel, duplicable sur tout le territoire national.

Asperteam et E&H Lab ont conçu un accompagnement 360° qui permet d’aborder le handicap par le prisme de la singularité. En ce sens, ils proposent :

. Des ateliers immersifs en réalité virtuelle pour sensibiliser à la singularité ;
. Un parcours de formation en Job Coaching ;
. Une plateforme numérique permettant de structurer l’accompagnement des travailleurs sociaux (psychologues, éducateurs, conseillers en insertion professionnelle) et des référents Handicap qui ne connaissent pas les spécificités des personnes avec troubles psychiques ou neuro-développemental.

Au contact des professionnels des établissements du secteur sanitaire, social et médico-social, les co-fondatrices de ASPERTEAM x E&H Lab se sont aperçues des besoins de formation, d’outillage et de structuration de l’accompagnement, ressentis et souvent exprimés sur le terrain. Ainsi, une collaboration avec la Croix-Rouge française serait l’opportunité de transférer leur expertise vers des structures du secteur, de continuer à expérimenter et améliorer l’offre dans les établissements du sanitaire, social et médico-social. Enfin, il pourrait être possible de collaborer avec le réseau et déployer l’offre à plus grande échelle.

. Rachel Jeanpierre | Comeryl

Cette solution adresse la thématique du handicap au travers de 3 axes principaux. Tout d’abord la difficulté d’identifier et donc d’intervenir auprès des personnes autistes en âge de travailler. En effet, 1% des personnes avec autisme travaillent en milieu ordinaire. Si ces adultes n’ont jamais travaillé, ils ne sont pas inscrits à Pôle Emploi et aujourd’hui ne sont pas identifiables en tant que tels. Ensuite il existe un véritable besoin de soutien et d’accompagnement des familles, qui sont un pilier fondamental du parcours des personnes autistes or seules 30% de ces familles sont accompagnées par des associations spécialisées. Enfin il n’y a que très peu de sorties positives des ESAT vers les EA et les entreprises car les compétences et le développement de l’employabilité du secteur adapté et protégé existent encore trop peu.

Comeryl se donne pour mission de faciliter l’accès à l’emploi aux personnes diagnostiquées autistes à travers une offre de coaching emploi et de soutien psychologique. Concrètement, Comeryl a développé l’offre RAD’AU, une solution autisme connectée) qui proposent trois formules :

. Autism Family ”Mon enfant est diagnostiqué: qu’est ce que cela signifie?”
. Autism JOB “Je viens d’être diagnostiqué(e), qu’est ce que cela signifie?”
. Autism JOB PRO : un accompagnement de 6 mois à destination des personnes avec TSA en entreprise, dans les établissements CRf ou en EA/ESAT.

Aligné avec les directions stratégiques de la Croix-Rouge française, COMERYL souhaite contribuer à transformer l’offre de services des ESAT pour favoriser le parcours de vie, l’employabilité de personnes en situation de handicap et renforcer le lien entre les établissements de la Croix rouge et des entreprises.

Si vous souhaitez être tenus informés des 4 projets lauréats, vous pouvez vous inscrire à la newsletter de 21. Nous annoncerons également le résultat du comité de sélection sur les réseaux sociaux de 21 (Facebook, Twitter, LinkedIn).

Dans la même catégorie

  • Innover

    21, une méthodologie d’accélération en quatre temps

    Afin de mieux comprendre les différentes étapes de l’accompagnement, nous vous proposons de revenir sur l’approche méthodologique de 21 : de l’appel à projet, en passant par le processus de sélection, de prototypage et d’expérimentation jusqu’à la phase de déploiement et de retour d’expérience. Après six mois d’accompagnement par 21 dans le cadre des Programmes […]

    Lire la suite
  • Innover

    Saison 2 | Les 8 projets lauréats de 21

    Nous sommes heureux de vous annoncer les 8 projets lauréats de la deuxième promotion de 21, l’Accélérateur d’Innovation sociale de la Croix-Rouge Française. Après avoir examiné les 130 candidatures, toutes de grande qualité, les solutions que nous avons sélectionné reflètent la diversité et l’ambition des activités de la Croix-Rouge française : lutter contre le mal-logement, […]

    Lire la suite