Innover

21, une méthodologie d’accélération en quatre temps

Afin de mieux comprendre les différentes étapes de l’accompagnement, nous vous proposons de revenir sur l’approche méthodologique de 21 : de l’appel à projet, en passant par le processus de sélection, de prototypage et d’expérimentation jusqu’à la phase de déploiement et de retour d’expérience.

Après six mois d’accompagnement par 21 dans le cadre des Programmes Intrapreneuriat et Entrepreneuriat, l’ensemble des projets accélérés lors de la saison 1 poursuivent leur collaboration avec la Croix-Rouge française. Les produits et services développés vont être déployés à une plus grande échelle dans les mois à venir. En parallèle, l’appel à projets de la saison 2 vient de se clôturer avec plus de 130 candidatures reçues. L’accompagnement des 8 nouveaux lauréats, qui seront sélectionnés d’ici le 19 décembre, débutera dès janvier prochain.

1 | Détecter et sélectionner les projets

Tout au long de l’année, l’équipe de 21 consulte les directions métiers de la Croix-Rouge française sur leurs enjeux et besoins prioritaires qui déterminent les projets à accélérer en priorité. La sélection des projets se déroule quant à elle en trois étapes : appel à projets, présélection et passage à l’oral devant un jury.

L’appel à projet de la saison 2 s’est déroulé sur deux mois et s’est clôturé le 9 novembre dernier avec 102 candidatures reçues pour le Programme Entrepreneuriat et 30 pour le Programme Intrapreneuriat.

Parmi les 130 projets candidats, l’équipe de 21 en a présélectionné 70. Les directions métiers de la Croix-Rouge française se prononcent ensuite sur l’urgence du besoin adressé, la réponse aux besoins métiers, l’adéquation avec les enjeux stratégiques de l’association et la faisabilité d’accompagnement du projet par 21.

Les directions métiers remplissent une grille d’évaluation sur la base de laquelle 20 projets sont sélectionnés pour passer à la phase suivante de la sélection. Ces 20 finalistes présentent leur projet à l’oral devant le Comité de sélection de 21, comprenant des représentants de la Croix-Rouge française ainsi que des personnalités qualifiées externes : associations, partenaires financiers ou représentants des autorités publiques. A l’issue de ces oraux, le comité de sélection statue sur les 8 projets lauréats.

2 | Accélérer et tester les solutions

Conception & Cadrage 

Pendant les 8 premières semaines d’accompagnement, les projets d’intrapreneuriat formalisent leur concept et établissent une feuille de route à suivre pour développer leur produit ou service, mettre en place leur modèle de financement, leur équipe et leur stratégie de communication si nécessaire. Les projets d’entrepreneuriat définissent quant à eux les objectifs de leur collaboration avec la Croix-Rouge française. Par exemple, Toutes Mes Aides, plateforme numérique permettant d’obtenir toutes les aides et prestations sociale auxquelles nous avons droit, a décidé de quitter un modèle B-to-C et d’adapter sa solution aux professionnels du secteur du médico-social, selon un modèle B-to-B-to-C. L’ensemble des porteurs de projet participent également à des formations, collectives ou individuelles, délivrées par des experts partenaires de l’association.

« 21 nous offre la possibilité de faire de Toutes Mes Aides un outil adapté aux métiers des travailleurs sociaux : nous facilitons la détection des aides auxquelles sont éligibles les bénéficiaires ainsi que les démarches pour les obtenir. »

Cyprien Gèze, fondateur de Toutes Mes Aides

Prototypage & Expérimentation |

Dans cette phase, les projets des entrepreneurs sont testés sur le terrain auprès des salariés, des bénévoles et des personnes accompagnées de la Croix-Rouge française afin d’améliorer leurs produit ou leur service. Par exemple, le système de filtration de l’eau par LED UV de la société T.zic, a été installé en Irak et au Liban chez des particuliers, dans des centres de santé et dans des délégations de la Croix-Rouge française. Ces expérimentations ont permis de tester la solution en conditions réelles ainsi que d’évaluer l’acceptabilité par les utilisateurs. De leur côté, les intrapreneurs développent une version bêta de leur projet, qu’ils font tester par un premier groupe d’utilisateurs. Par exemple, le projet de Cyprien Noble, Croix-Rouge Mobilités, une plateforme de services de mobilités partagées, a mis en place les premiers prêts de véhicules à destination du réseau Croix-Rouge dans cette phase.

« Pouvoir bénéficier des retours terrains d’experts-métiers de la Croix-Rouge française a été précieux pour valider le besoin technique de notre solution. »

Thomas Sechaud, fondateurs de T.zic

3 | Valider et déployer

Les projets accompagnés ont vocation à être déployés au sein de l’ensemble du réseau de la Croix-Rouge française, pour améliorer son offre de service et faciliter la mission de ses salariés ou de ses bénévoles. À terme, ces projets ont pour ambition de répondre à un besoin de manière systémique.

A l’issue des 6 mois d’accélération, le Comité de Validation de 21, composé de la Direction générale et des Directions métiers de la Croix-Rouge française, se prononcent sur la pertinence ou non de poursuivre le déploiement du projet par-delà le Programme. Les critères de validation de chaque projet comprennent : la pertinence pour les publics accompagnés et les travailleurs sociaux et les bénévoles, l’alignement avec la stratégie de la Croix-Rouge française ainsi que la viabilité économique des projets.

Le jeudi 14 novembre 2019 a eu lieu le Comité de Validation de la saison 1, qui a permis d’approuver le déploiement prochain de l’ensemble des projets lauréats. Ce Comité a été l’occasion de revenir sur les 6 mois d’accompagnement et notamment sur les retours d’expérience des bénévoles, de salariés et des personnes accompagnées). Par exemple, MeHandYou, projet intrapreneur de pairémulation entre personnes touchées par un handicap développé par Virgile Abbondanza, a permis à plusieurs utilisateurs de revenir vers l’emploi.

« L’expérience du binôme a été pour moi le premier vecteur du retour à la vie professionnelle. »

Utilisateur de MeHandYou

4 | Mesurer l’impact social

Quelle est la contribution de ces solutions aux grands enjeux sociétaux ? Mesurer son impact social revient à identifier les effets de ses activités sur les personnes et la société. C’est le défi de tous les acteurs de l’économie sociale et solidaire. La Croix-Rouge française a décidé de le relever dès 2018 en lançant une dynamique transversale et systémique de mesure de son impact social.

21 s’inscrit dans cette démarche en construisant une méthodologie de mesure d’impact qui vise à répondre en priorité aux questions suivantes : les solutions apportées par 21 facilitent-elles la mission des bénévoles et des salariés de la Croix-Rouge française ? Les projets accompagnés renforcent-ils la qualité du service rendu aux personnes accompagnées ? L’accompagnement par 21 permet-il de démultiplier l’impact des projets accélérés ?

Chacun des projets accompagnés mesure son propre impact social. Juliette Grisot, l’intrapreneuse à l’origine de BackPack, un dispositif pour accompagner les patients souffrant de lombalgies chroniques, s’engage dans cette voie. Une étude scientifique randomisée sur six mois va être réalisée pour mesurer l’impact du programme. En cours de préparation, elle permettra de comparer le taux de réussite au sein d’un groupe de patients n’ayant pas bénéficié du coaching de Backpack et de l’autre, un groupe de patients qui en aura bénéficié.

De manière plus globale, 21 travaille à la consolidation de sa méthodologie de mesure d’impact, inspirée de tous les grands acteurs du secteur. Le gold standard des lauréats du Nobel d’Economie de cette année, Esther Duflo, Abhijit Banerjee et Michael Kremer, en est un bon exemple. A cet égard, l’expérimentation aléatoire (méthode qui consiste à étudier les effets d’un traitement sur un groupe en comparaison avec un autre groupe qui ne reçoit pas de traitement), constitue une source d’inspiration pour déterminer lesquelles de nos initiatives sont efficaces.

Dans la même catégorie

  • Innover

    Lancement de la plateforme RED Social Innovation

    Nous sommes le plus grand réseau d’innovation sociale. Inspirons-nous les uns les autres. Si l’épidémie de Covid-19 touche sans distinction l’ensemble des pays du monde, ses conséquences économiques et sociales dépendent très largement des revenus, de la situation de vulnérabilité préexistante ou encore de critères propres à chaque individu comme le genre ou l’âge. Au […]

    Lire la suite
  • Innover

    Programme 21 X OETH | Les 10 finalistes de la Saison 1

    En septembre 2020, l’Accélérateur d’Innovation Sociale de la Croix-Rouge française a créé, en collaboration avec l’Association Accord Handicap OETH, un acteur majeur du secteur du handicap, un programme spécialisé pour accompagner des projets favorisant l’employabilité des personnes en situation de handicap. Ce nouveau programme a pour objectif de : . Favoriser l’inclusion des personnes en situation […]

    Lire la suite