Innover

Christian Vanizette & Magali Payen | Comment s’engager au XXIè siècle

La révolution numérique a généré une illusion d’omnipotence accompagnée par la désespérante frustration de ne pas pouvoir changer le monde en un clic. Dans ce contexte, est-il encore possible de rassembler les citoyens autour d’un projet d’intérêt général? Partenaire de 21, le co-fondateur de makesense Christian Vanizette a échangé avec Magali Payen sur les nouvelles façons d’agir ensemble. Rencontre engagée.

21 : Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ?

C.V. : Léo, mon enfant qui a un an et demi ! Depuis que je suis devenu père, je me réveille pour lui et pour toute sa génération. 
M.P. : La perspective de co-créer un projet nécessaire avec des personnes qui m’inspirent, dans la joie, afin de générer ensemble une société plus en ligne avec nos valeurs.

« Je crois que la crise démocratique que nous traversons va déboucher sur une réinvention de la citoyenneté »

Magali Payen

21 : Un citoyen peut-il vraiment changer le monde en 2019 ?

M.P. : Oui. Montrer l’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre, c’est le seul, comme disait Gandhi. Je crois que la crise démocratique que nous traversons va déboucher sur une réinvention de la citoyenneté. Et des milliers de citoyens qui oeuvrent dans le même sens peuvent avoir de l’impact sur les normes culturelles, sur les prises de décision industrielles et politiques. C’est ce qu’on a voulu démontrer avec la campagne On Est Prêt.
C.V. : Oui, mais il ne pourra pas le faire en restant enfermé chez lui. Au travers de makesense, les individus participent d’abord à une discussion hors ligne, puis ils passent rapidement à l’action. Ils se rencontrent et ils échangent pour construire un projet concret ensemble.

21 : Internet est-il un allié ou un ennemi du progrès social ?

C.V. : Je n’aurais jamais pu lancer makesense sans Facebook et les réseaux sociaux… Néanmoins, en 2016, la victoire de Trump et le scandale de Cam- bridge Analytica ont révélé le danger du web. On pensait que le web allait permettre de partager le pouvoir entre le plus grand nombre, au contraire, il a parfois contribué à la concentration du pouvoir entre les mieux organisés et pleins de ressources, comme par exemple l’État russe ou les milliardaires américains souhaitant influencer la campagne électorale. 
M.P. : Internet pollue autant que le trafic aérien. Mais utilisé à bon escient et avec sobriété, Internet peut catalyser le progrès social, notamment via la puis- sance des réseaux sociaux. Les campagnes On est prêt et l’Affaire du siècle, le mouvement des « gilets jaunes » ont tiré leur popularité de la puissance de ces réseaux.

« Engagement signifie être patients et persévérants »

Christian Vanizette

21 : Qu’est-ce que signifie « engagement » aujourd’hui ?

M.P. : S’engager c’est à la fois faire sa part, et penser plus grand que soi-même, plus loin. 
C.V. : Tout d’abord, engagement signifie être patients et persévérants ! À 24 ans, je pensais pouvoir tout changer avec la disruption, en un simple clic. En réalité, le changement est un projet sur le long terme.

21 : Quelle sera la place du citoyen dans le monde de demain ?

C.V. : Prenons l’exemple de la crise des réfugiés en 2016. À Berlin, les bénévoles de makesense se sont organisés de manière autonome pour construire des solutions afin d’héberger les réfugiés. Si notre action ne peut pas avoir le même impact qu’une décision prise par la chancelière allemande Merkel, nous pouvons proposer des solutions de terrain pour inspirer et surprendre la classe politique. 
M.P. : Pourquoi attendre le monde de demain pour que le citoyen retrouve sa juste place, c’est- à-dire de garant de la cité ? Participant actif de la polis ? Quand je vois le mouvement des « gilets jaunes », l’ampleur de la mobilisation chez les jeunes, je vois un mouvement transgénérationnel qui veut prendre part à la construction de son présent et de son futur. C’est pourquoi j’ai confiance en la redéfinition de nouvelles institutions et pra- tiques démocratiques.

21 : Quelle est votre devise ?

C.V. : Ce n’est pas un sprint, c’est un marathon. 
M.P. : Il suffit de réunir 3.5 % de la population pour faire basculer un système. Et on en est de plus en plus près.

MAGALI PAYEN | Fondatrice de On est prêt (collectif à l’origine de la campagne du même nom, premier soutien et co producteur des videos de l’Affaire du siècle), productrice et Prési- dente d’Imagine 2050 production.

CHRISTIAN VANIZETTE | Co-fondateur de makesense, une communauté internationale de citoyens, d’entrepreneurs et d’organisations pour résoudre des défis sociaux et environnementaux.

Dans la même catégorie

  • Innover

    Lancement de la plateforme RED Social Innovation

    Nous sommes le plus grand réseau d’innovation sociale. Inspirons-nous les uns les autres. Si l’épidémie de Covid-19 touche sans distinction l’ensemble des pays du monde, ses conséquences économiques et sociales dépendent très largement des revenus, de la situation de vulnérabilité préexistante ou encore de critères propres à chaque individu comme le genre ou l’âge. Au […]

    Lire la suite
  • Innover

    Programme 21 X OETH | Les 10 finalistes de la Saison 1

    En septembre 2020, l’Accélérateur d’Innovation Sociale de la Croix-Rouge française a créé, en collaboration avec l’Association Accord Handicap OETH, un acteur majeur du secteur du handicap, un programme spécialisé pour accompagner des projets favorisant l’employabilité des personnes en situation de handicap. Ce nouveau programme a pour objectif de : . Favoriser l’inclusion des personnes en situation […]

    Lire la suite