Communications

Qui sont les 20 finalistes de la Saison 2 de 21 ?

Alors que la première saison d’accompagnement de 21 vient de se terminer, nous sommes heureux de vous annoncer les 20 finalistes de la deuxième promotion de 21, l’Accélérateur d’Innovation sociale de la Croix-Rouge Française. Rendez-vous en janvier 2020 pour découvrir les 8 projets lauréats.

Suite à l’appel à projets lancé en septembre 2019, nous avons reçu 130 candidatures aux Programmes Entrepreneuriat et Intrapreneuriat sociaux. Nous avons reçu des projets passionnants, ambitieux, capables de proposer les meilleures solutions aux besoins sociaux qui nous font face, et de participer à la transformation des actions de la Croix-Rouge française.

Nous souhaitons nous adresser aux porteurs de projet qui, malgré la grande qualité des propositions, n’ont pas été retenus. Nous leur envoyons notre soutien le plus sincère et l’invitation à participer au prochain appel à projet qui ouvrira en 2020.

Projets d’intrapreneuriat social

Thomas Macquaire | Salarié
Pôle régional d’accompagnement des ménages hébergés à l’hôtel
Le-Mesnil-le-Roi (Île-de-France)

En 2019, quatre millions de personnes sont considérées comme mal logées en France. Le dispositif lié à la prise en charge hôtelière des familles est actuellement en tension. Les demandes non pourvues, les fermetures des hôtels ou le changement d’activité amènent le Pôle Hébergement et Réservation Hôtelière (PHRH ) à s’interroger sur des réponses adaptées aux nouveaux besoins.
Thomas Macquaire propose de créer un partenariat entre le PHRH, les campings et les hôtels souhaitant mettre à disposition leur hébergement : des solutions d’hébergement en camping (mobil-home ou village de tiny houses) destinées aux personnes ayant des difficultés d’accès à un logement. L’accueil pourrait se faire de manière temporaire, notamment hors saison. Cette alternative pourrait sans doute réaliser des économies sur les nuitées hôtelières financées entièrement par l’état en répondant également à une autre forme d’hébergement d’urgence.

Denis Adam | Bénévole
Unité locale de Riom, Auvergne-Rhône-Alpes

Selon les chiffres publiés par l’Insee en novembre 2019, la France compte 2,528 millions de chômeurs. Pourtant de nombreux postes ne sont pas pourvus. Il existe un besoin urgent d’accompagnement d’une partie des personnes en situation de rupture professionnelle pour un retour ou une adaptation vers le monde du travail. Denis Adam propose d’associer les compétences des travailleurs sociaux de la Croix-Rouge française et celles des bénévoles issus du monde de l’entreprise, afin de créer des binômes de coaching éducatif et professionnel : l’un comblera les manques éducatifs (les savoir-être) des personnes accompagnées pendant que l’autre s’occupera de l’acquisition des compétences (les savoir-faire) techniques à acquérir ou approfondir.

Nicolas Gregori | Salarié
CHRS Henry Dunant
Aix-en-Provence (Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Suite au processus de dématérialisation des démarches administratives, de nombreuses personnes en situation de précarité se retrouvent en difficulté, tant pour accéder aux démarches en ligne, que pour les réaliser. Nicolas Gregori propose de créer un application qui permet de visionner des vidéos expliquant comment réaliser ses démarches statutaires, sur le modèle des vidéos de la plateforme Les Bons Clics. La plateforme permet également de stocker l’ensemble des documents administratifs des personnes (mots de passe, fichiers pdf type CNI, passeport ou titre de séjour), ains que de rediriger vers les autres applications de démarches statutaires (CAF, Pôle Emploi, sécurité sociale, impôts etc.).

Sophie Alex-Bacquer | Salariée
Change of View
Institut Régional de Formation Sanitaire et sociale (IRFSS) de Nouvelle-Aquitaine, Begles (Nouvelle-Aquitaine)

Une étude menée par le think tank européen Pour la Solidarité démontre que les publics les plus vulnérables ont intériorisé les discriminations dont ils se sentent la cible. Ce phénemène renforce le pouvoir de nuisance de la discrimination. Le projet Change of View consiste à la mise en ligne d’une galerie de “portraits inspirants” créée avec le public cible et accompagnée d’une méthodologie permettant aux travailleurs sociaux et aux bénévoles d’enrichir et d’utiliser cette galerie.
Ni idoles, ni super héros, ces portraits représentent des références inspirantes permettant aux personnes les plus vulnérables de se reconnaître dans des personnes proches de leur vécu et de leur réalité, afin de sortir de la spirale de l’auto-discrimination et de pouvoir ainsi entrer dans une phase de mobilisation, indispensable à tout parcours d’insertion.

Jean Lalo | Bénévole
Rencontres aux pot’agés
Unité locale de Versailles (Île-de-France)

Une enquête commandée par les Petits frères des pauvres en 2017 révèle que 900 000 personnes âgées de 60 ans et plus sont isolées de leur famille et de leurs amis. Parmi eux, 300 000 sont « en situation de mort sociale » et 32 % n’ont aucune personne avec qui parler de sujets personnels. Le projet Rencontres aux pot’agés permettrait aux personnes âgées, aux retraitées, aux handicapées et à toute personne isolée, de partager des activités de jardinage avec des bénévoles de la Croix-Rouge en échange de leur présence et du partage des cultures bio produites localement. Ainsi les tiers lieux, les unités locales et les établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de la Croix-Rouge française deviennent des lieux de rencontres intergénérationnels. Les uns viennent à la rencontre des autres pour partager et se nourrir mutuellement.

Else Souchard | Salariée
Épicerie Sociale Itinérante et Dématérialisée
Pôle Urgence Caraïbes, Saint-Martin

Pendant une première phase d’urgence liée au passage de l’ouragan Irma en 2017, les programmes de la Croix-Rouge française ont contribué à répondre aux besoins de première nécessité de la population. Dans la continuité de ces programmes, Else Souchard propose la construction d’une Épicerie Sociale Itinérante et Dématérialisée (ESID).
Équipés d’une tablette, les bénévoles vont à la rencontre des bénéficiaires. Le bénéficiaire et l’équipe établissent ensemble la liste d’achats de biens de première nécessité via le catalogue de produits sur tablette. Lors de la co-construction, l’équipe Croix-Rouge apporte aux bénéficiaires ses conseils, par exemple sur l’équilibre alimentaire. En fin de journée, les équipes transmettent la liste des commandes collectée durant la journée. Le magasin partenaire prépare alors les commandes et le bénéficiaire peut ainsi aller récupérer ses achats dans son magasin habituel un ou deux jours plus tard.

Else Souchard | Salariée
Application DMPRR
Pôle Urgence Caraïbes, Saint Martin

Les Caraïbes sont une des régions au monde les plus exposées aux risques de catastrophes naturelles. L’équipe du Dispositif Mobile de Prévention et de Réduction des Risques (DMPRR) intervient auprès d’établissements scolaires, dans le cadre d’événements organisés par la Préfecture, auprès d’associations etc.
Les thèmes abordés concernent les risques naturels majeurs dans les territoires ainsi que les risques épidémiologiques (zika, dengue, chikungunya etc.) et routiers. En complément, l’équipe souhaite développer une application ludique et interactive afin de sensibiliser et prévenir les risques naturels et épidémiologiques, comme la lutte contre le paludisme. L’objectif de l’application est d’introduire la culture du risque au travers de quiz, jeux et mises en situation.

Régine Lebraud | Salariée
Booster
Institut Régional de Formation Sanitaire et sociale (IRFSS) de Nouvelle-Aquitaine, Limoges (Nouvelle-Aquitain)

Chaque année, l’IRFSS Nouvelle-Aquitaine prépare plus de 1 750 étudiants en formation initiale (FI) et plus de 7 000 stagiaires de la formation continue (FC). A l’heure actuelle, le développement d’un projet entrepreneurial par un étudiant de l’IRFSS n’est possible qu’à travers le soutien de son formateur. Ce projet permet la création d’un département de pré-incubation, nommé «booster», capable de soutenir l’entrepreneuriat au travers de trois typologies de services : ressources humaines (réseautage, expertise, communauté apprenante), matérielles (locaux et logistiqu) et des connaissances (ingénierie de projet et gestion). Régine Lebraud propose de constituer une première brique d’accompagnement entrepreneurial avant une incubation dans d’autres structures régionales.

Félicien Mekoulou | Bénévole
Unité locale de Chinon (Centre-Val de Loire)

La révolution numérique a généré des profondes inégalités qui laissent en marge une frange de la population. En France, 13 millions de personnes sont éloignées du numérique, dont 6,7 millions qui ne se connectent “jamais” à Internet. De plus en plus de projets émergent pour former ce public aux usages du numérique (Emmaüs Connect, TechCare) et pour lutter contre la fracture numérique. Cependant, la prise en main des nouveaux outils (la messagerie électronique, le moteur de recherche…) entraîne l’exposition à de nouveaux risques, notamment en matière de démarchage promotionnel (mails dits “hameçonnage”, pop-u, etc.). Ce projet d’acculturation numérique propose la création de modules de formation et d’information à destination des personnes âgées afin de les protéger du démarchage commercial. Ce contenu pédagogique devra mélanger droit et techniques de démarchage permettant de prévenir ou contrecarrer certaines pratiques illicites ou abusives.

Raphaël Piédallu | Bénévole
Gulao
Unité locale de Paris 13 (Île-de-France)

À l’heure actuelle, les bénévoles de la Croix-Rouge française effectuent manuellement de nombreuses tâches chronophages de gestion et de suivi. Raphaël Piédallu propose la développement de Gulao, un outil conçu par une équipe de développeurs permettant un suivi dynamique des bénévoles grâce à une base de données offrant de nombreuses fonctionnalités, amenées à être augmentées. Actuellement, les modules fonctionnels permettent notamment la recherche de bénévoles avec filtres avancées, le déclenchement de SMS d’urgence, la gestion des uniformes, la gestion de pharmacie, etc.

Projets d’entrepreneuriat social

Arbitryum | Sabrina Albayrak

En France, 1 million de personnes âgées dépendantes vivent au sein de 10 000 structures collectives sur l’ensemble du territoire. L’INSEE projette un allongement continu de l’espérance de vie d’ici à 2060. Les personnes âgées de 60 ans et plus sont au nombre de 15 millions aujourd’hui, elles seront 20 millions en 2030 et près de 24 millions en 2060. Arbitryum propose une plateforme numérique de recueil et d’analyse de données quantitatives et qualitatives centralisée. Les données sont recueillies auprès de l’ensemble des parties prenantes : les personnes âgées, leurs aidants-proches et les professionnels. Arbitryum accompagne les EHPAD dans le respect des libertés des résidents en leur offrant un service de suivi et de recommandations personnalisées afin de mieux orienter les démarches éthiques et les actions positives.

HelpMeUp |Sophie De Margerie

Le nombre de personnes sans domicile en France augmente de manière continue. Il a atteint 143 000 personnes en 2017. Parmi celles qui sont sans domicile, on estime à 30% le nombre de personnes ayant un emploi, soit environ 40 000 travailleurs qui ne peuvent pas se loger avec leur salaire (source : Fondation Abbé Pierre). HelpMeUp consiste à loger ces travailleurs en les installant pour quelques jours ou quelques semaines chez des particuliers ayant une chambre libre. Le prix demandé de 4 € est symbolique et payé par l’association : les travailleurs n’ont eux rien à débourser. Les personnes proposant une solution de logement peuvent, elles, prétendre à une déduction fiscale de 26 € (correspondant à 75 % de la valorisation de l’accueil estimé à 35 €).

GoodMix | Thierry Danois

En France, 11 millions de personnes sont prises en charges pour des maladies chroniques, mais 20 millions ont recours à des soins. L’alimentation et les modes de vie jouent un rôle majeur dans l’apparition, le développement et l’aggravation des maladies de longue durée qui représentent 63% de la totalité des décès dans le monde. GoodMix propose une solution digitale de coaching nutritionnel et de suivi personnalisé. Elle permet à tout individu de gagner en qualité de vie et bien-être en proposant des menus et des exercices physiques adaptés quelles que soient les contraintes alimentaires et physiques (préférence, allergie, maladie …).

HighWind | Maxime Monfort

En France, les centres du SAMU reçoivent chaque jour entre 7 000 et 10 000 appels d’urgence par établissement.Il faut entre 3 et 10 minutes pour traiter un appel et appréhender correctement le lieu et la situation présentée. Dans les réels cas d’urgence (environ 25 % des appels), qualifier rapidement la masse d’information à traiter est vital. HighWind est une solution d’intelligence artificielle permettant de localiser, anticiper et distinguer les situations critiques pour y répondre au mieux et le plus rapidement possible. La solution permet notamment d’analyser les images fournies par les usagers lors d’un appel vidéo et propose une localisation GPS avec un précision de 1 à 3 mètres.

Unity Cube | Julien Mingot

Selon le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre, plus de 143 000 personnes sont sans domicile personnel en France aujourd’hui, dont plus de 15 000 sans-abri. Face à la saturation des solutions classiques d’hébergement, et au recours massif à la nuitée d’hôtel, de nouvelles options d’hébergement semble aujourd’hui nécessaires à envisager. L’association Unity Cube propose d’adapter temporairement des bâtiments vacants à des fins de logements temporaires. L’association a développé des solutions modulaires, démontables et adaptables à tout type de bâtiment, permettant de recréer des espaces de vie (chambre, sanitaires, cuisine) au sein des espaces inoccupés.

Enouma | Yann Le Goanvic

Les personnes de plus de 60 ans sont aujourd’hui 15 millions en France, dont 1,2 millions en perte d’autonomie. L’Insee prévoit une augmentation de 33% de cette population d’ici 2030. Pour retarder l’entrée en établissement, le métier d’aide à domicile est essentiel. Il est d’ailleurs à la deuxième place du top 10 des métiers les plus recherchés et dans le top 10 des métiers où sont anticipées les plus fortes difficultés de recrutement (enquête Pôle Emploi BMO, 2019). Enouma propose un dispositif d’insertion économique par l’emploi (IAE) en partenariat avec les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et le Service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), pour insérer dans le monde du travail des personnes éloignées de l’emploi et les diriger vers le métier en tension d’aide à domicile.

Aalia tech | Samah Ghalloussi

Selon une étude publiée par l’Academic Emergency Medicine (1998), un patient qui ne parle pas la même langue que son soignant a 70% de chance supplémentaire d’être hospitalisé qu’un patient parlant la même langue que lui. Aalia propose un assistant vocal qui facilite la communication entre un médecin et un patient qui ne parlent pas la même langue. Aalia intègre la reconnaissance et la synthèse vocale ainsi qu’un système de compréhension du langage naturel et du contexte médical pour fluidifier la conversation.

Lumeen | Corentin Metgy

En France, le nombre de personnes de 85 ans et plus passera de 1,4 million aujourd’hui à 4,8 millions en 2050. Pour faire face à ce défi majeur, Lumeen a développé un dispositif médical permettant de détendre, stimuler et divertir les résidents d’EHPAD, Résidences Autonomie et Centres Spécialisés, autour d’expériences immersives de groupe. Lumeen utilise des casques de réalité virtuelle pour transporter simultanément jusqu’à 6 personnes âgées dans des contenus de relaxation (au bord de la mer, dans la forêt, en montagne, etc., avec des musiques apaisantes et des exercices de respiration), de stimulation (musées, sites culturels, expositions) et de divertissement (opéra, spectacles, concerts, cirque, etc.). Lumeen s’adresse aux EHPAD, Résidences Autonomie, Centres d’Accueil de Jour, Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) et autres dispositifs médico-sociaux à destination des personnes âgées dépendantes.

Chaque année 10 000 personnes décèdent en France à cause d’accidents liés aux médicaments : erreurs de prescription, contrindications, défaut de conciliation médicamenteuse, surdosage, etc. Afin de réduire les erreurs médicamenteuses, des outils d’aides sont disponibles, tels que des logiciels professionnels d’édition d’ordonnance, mais leur usage est complexe et très chronophage pour les médecins. DeepOR est un assistant vocal permettant aux médecins de dicter et éditer automatiquement leurs ordonnances de manière structurée et sécurisée. Le logiciel reconnaît et comprend le langage naturel du professionnel et structure l’ordonnance en fonction de dosages et de la posologie. DeepOR permet également de détecter les interactions médicamenteuses et alerte le praticien en cas de risque.

Decidim | Eloïse Gabadou

DeepOR | Yasser Jebbari

Dans une période qui questionne jusqu’au rapport qu’entretiennent les Français avec leurs institutions démocratiques, les plateformes numériques de consultation remettent la parole du citoyen au coeur des débats sur les grandes sujets de société. Ces plateformes représentent un outil de recueil, d’écoute, d’analyse et de restitution pour que les premiers concernés par une décision soient ceux qui la façonnent. Decidim est une plateforme numérique open source de participation entièrement modulaire qui s’adapte aux processus démocratiques choisis. Decidim propose également de contenus pédagogiques et d’accompagnement garants de la réussite du processus participatif (la consultation, la technique et le développement).

Dans la même catégorie

  • Communications

    Annonce des vingt projets lauréats 2021 

    Depuis le jour de son lancement le 21 mai 2019, l’accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge française et de Nexem a accompagné 30 solutions d’innovation sociale, fondé 5 programmes d’accélération et déployé  ¼ des solutions à grande échelle. A l’image de la Croix-Rouge française, 21 est un lieu hybride, ouvert et inclusif. Il est composé […]

    Lire la suite
  • Communications

    Programme 21 H | Annonce des 10 finalistes

    Comment construire une société plus inclusive pour les personnes en situation de handicap  ? Comment faire évoluer nos réponses ? Sur quelles solutions s’appuyer dès aujourd’hui pour engager cette transformation ? Autant de questions que se posent APF France Handicap, la Croix-Rouge française et le CCAH, qui se sont associés pour créer le programme 21H […]

    Lire la suite